Comprendre l’importance de la sueur

sueur

Transpirer est un phénomène normal permettant de réguler la température du corps aux alentours de 37 °c. Ce processus se déclenche à la puberté, lorsque les glandes sudoripares s’activent. Durant cette période, la transpiration commence alors, surtout au niveau des aisselles. La sueur est généralement composée en grande partie d’eau, de minéraux du lactate et des protéines. Si elle n’est pas excessive, elle est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, car elle peut protéger le corps de la chaleur. La sueur est inodore, mais peut engendrer une odeur gênante sous l’action de l’air ou du stress.

Qu’est-ce que la transpiration ?

La transpiration est un phénomène corporel. Elle est naturelle tout en étant indispensable à l’organisme. Elle assure quotidiennement de nombreuses fonctions comme le rôle de thermorégulation. En effet, la transpiration permet la régulation de la température de votre corps à une température constante. De plus, elle élimine les toxines et les déchets du métabolisme tout en formant un film hydrolipidique favorisant l’hydratation de la peau. De ce fait, elle assure une fonction immunologique. En réalité, une personne sécrète un litre de sueur par jour, et suite à l’activité physique, les émotions fortes et la chaleur, le corps peut perdre jusqu’à dix litres de sueur. Les aisselles et la plante des pieds sont souvent les parties où la sudation est la plus abondante.

D’une manière générale, le volume de sueur créé par l’organisme varie en fonction des individus et de plusieurs critères comme la génétique, l’alimentation, le climat et la thérapie. Dans certaines situations, vous pouvez transpirer excessivement tout en entraînant une odeur gênante, embarrassante, et même handicapante. Heureusement, par les conseils du pharmacien, vous pouvez prévenir ce genre de transpiration et de lutter contre l’hyperhidrose.

Quelle est l’origine de la transpiration ?

Les glandes sudorales ou sudoripares sont des substances sécrétant la sueur. Le corps humain contient généralement des millions de glandes exposés sous la couche profonde de la peau ou le derme. La masse de sueur produite par l’organisme est surtout liée à la concentration des glandes sudoripares comme les glandes eccrines. Ces dernières se localisent sur presque tout le corps, mais notamment sur le front, la plante des pieds et la paume des mains. Ce type de glande intervient dans la transpiration émotionnelle et dans la thermorégulation. Étant relié au système nerveux, il se déclenche sous l’effet d’un stress, d’une émotion forte ou d’une angoisse. Il y a aussi des glandes apocrines qui sont situées dans les paupières, les aisselles, les parties génitales et le pubis. Mais d’où proviennent les odeurs dégoûtantes ?

Pour comprendre cela, les glandes apocrines fabriquent une sueur lactescente, et au contact des bactéries microscopiques se trouvant sur la peau, la sueur crée une odeur infecte lors de la transpiration. Ce n’est pas spécialement la sueur qui sent alors mauvais, mais son contact avec les microbes présents à la surface de la peau et des composants chimiques provoque de l’odeur.

Quelle est l’importance de la sueur ?

En général, la sueur a de nombreuses fonctions. Elle participe à la thermorégulation corporelle. Effectivement, dans le système nerveux se trouve l’hypothalamus, une matière permettant de maintenir le corps à une température moyenne. Cependant, la fièvre, le stress, l’activité physique ou la chaleur peuvent augmenter la température que l’hypothalamus régularise. Ensuite, la sueur créée par les glandes sudoripares se transforme en vapeur permettant de faire diminuer la température interne de l’organisme. La sueur est également importante, car elle protège la peau. Elle est constituée de matière favorisant l’hydratation de peau tout en procurant aux mains une meilleure adhérence aux objets.

La sueur permet d’éviter donc un dessèchement tout en empêchant la prolifération des microbes dans la chair. Par l’alimentation ou par la respiration, l’être humain peut absorber des substances toxiques se fixant dans les tissus de la peau. En suant, votre peau peut enlever les impuretés des pores tout en détoxifiant votre organisme. La transpiration permet alors d’avoir une belle peau et de garder un corps sain.

Comment limiter la transpiration ?

À part les déodorants et les anti-transpirants, de multiples astuces et conseils permettent de limiter la transpiration excessive. Il est important de prendre une douche fréquemment, notamment après des activités physiques. Dans cette étape, séchez bien toutes les parties de votre corps pour prévenir l’humidité. Dans la pratique, préférez un savon doux ou antiseptique pour laver les zones transpirantes durant la journée et employez des lingettes rafraîchissantes pour combattre la transpiration. Il est aussi nécessaire de mettre des vêtements bien adaptés afin de limiter la sudation exagérée. Pour cela, évitez les matières synthétiques, les tissus épais et portez des matières naturelles comme le coton ou la laine.

La sueur est donc indispensable pour régulariser la température du corps tout en hydratant l’épiderme. À part le fait de limiter le stress, vous pouvez également contacter un spécialiste via son site internet afin de recevoir facilement des conseils pratiques permettant d’éviter une transpiration excessive.

 

Quels sont les avantages d’embaucher des salariés handicapés ?
Comment rendre sa maison plus saine ?